Les Initiés

Les Initiés est un film dense, courageux, subtil, aux strates multiples, visuellement saisissant. Filmé caméra à l’épaule, baigné  par une photographie contrastée aux couleurs vives, la mise en scène est saccadée. Elle nous plonge au plus près des personnages, interprétés en grande partie par des non-professionnels. La puissance des confrontations est un choc entre l’homme et la nature, entre les générations, entre les classes sociales, entre les hésitations. Les Initiés nous plongent littéralement au cœur de la mécanique de toutes les initiations, qu’elles soient sectaire, coutumière, communautaire, où le principe et la finalité de la transformation s’opèrent selon des rituels sacrés et des codes établis. L’ukwaluka, un rite d’initiation traditionnel de l’ethnie noire des Xhosa en Afrique du Sud, confirme le passage de jeunes garçons à l’état d’homme vrai. Il repose sur un rapport initiateur-initié fortement orienté selon une dialectique maître-esclave et puissamment renforcé par l’isolement et le choc d’une circoncision brutale. La transformation physique du sexe et la douleur qui en découle, doivent aboutir à une condition masculine où prime le rôle de géniteur. John Trengove, réalisateur blanc sud-africain, centre son film sur trois personnages. Deux initiateurs, Xolani et Vija, amants le temps de l’ukwaluka, le premier est un jeune ouvrier homosexuel amoureux, le second un homme marié n’assumant pas sa bisexualité. Le troisième personnage est Kwanda, jeune riche des villes et l’initié de Xolani.

Dans cette dramaturgie de l’espace sud africain, l’homme blanc et « sa civilisation » sont ostensiblement ignorés, une grande partie du film oscille entre un huis-clos étouffant et un document ethnographique. L’initiation ancestrale débute sans préambule, seuls la nature et ces corps priment. Le spectateur est plongé avec les initiés dans un espace dénué de repères. Un long temps passe, puis des lignes électriques traversent le ciel. La narration continue, les premiers pylônes électriques troublent la végétation. Puis surgissent de grandes tours de réfrigération de centrales nucléaires. La ville alors accompagne Xolani dans sa fuite de l’être aimé et de lui-même.

Au-delà du rite initiatique, le film contient  une dimension métaphysique avec ce troisième personnage, Kwanda. Il est la conscience, celui qui parle, celui qui dit, qui place des mots sur des non-dits. Le poids des traditions et des religions de nos sociétés patriarcales brouillent les représentations de l’homosexualité et entrave sa réalité. L’homosexualité pose un problème dès qu’elle dépasse le corps pour le sentiment ou quand elle est vécue comme une réalité trop proche. Dans les Initiés, Kwanda est cette conscience qui nous parle. L’homosexualité ne se définit pas par le sexe de l’Homme mais par ce mot que la conscience refuse d’exprimer : l’AMOUR. Kwanda attend de Xolani qu’il assume d’aimer plutôt que d’attendre comme un fauve à la faveur de la nuit un amant de passage. Accepter d’aimer, au sein d’une société qui ne définit pas l’amour pour ses sentiments mais pour son sexe et par la perpétuation de l’espèce, est toujours aussi compliqué. Question d’âge car l’amour traverse nos vies, il mute et sait être protéiforme. Trengove rappelle que l’Afrique considère encore et toujours l’homosexualité comme une menace mais la problématique est autant universelle et qu’individuelle. En France, une certaine émission télévisée, qui se veut intouchable, bêtise, narcissisme, méchanceté et voyeurisme colportent les préjugés sur l’homosexualité et les discriminations, ce que la loi, en droit, réprime. Olivier Fourrier

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s